Le nom sans varier nous suit jusqu'au trespas,
Et combien qu'au jour-d'huy celuy ne suis-je pas
Qui vivois hier passÚ, tousjours mesmes on me nomme.
 


Ce site est encore en construction. Merci de nous excuser pour ces désagréments.

En construction !
Haut de pageRapporter un problème sur la page en coursImprimer la page en coursNous écrire