Tout sens l'un apres l'autre en nous est trespassÚ
Hormis le sentiment de notre maladie,
Qui par le cours du tems plus forte, plus hardie
Presse, jusqu'au cercueil, le cors fresle et cassÚ.
 


Homme d'un seul livre, ou presque, Jean-Baptiste Chassignet est un auteur de la fin du XVIème siècle injustement méconnu. La lecture intégrale de son ouvrage le Mespris de la vie et Consolation contre la mort a beau relever de l'ascèse, je vous propose néanmoins de découvrir quelques-uns de ses meilleurs sonnets, disponibles sur le web.

Si vous le connaissez déjà, si vous êtes un(e) seizièmiste averti(e), vous trouverez ici un outil de recherche, à savoir un navigateur de base de données réalisé par les soins de votre serviteur. Il vous permet de faire des recherches, simples ou croisées, sur les rimes, les thèmes ou les mots-clés dans deux recueils, le Mespris de la vie et Consolation contre la mort et les Sonnets franc-comtois.

Si décidément Jean-Baptiste Chassignet vous passionne, vous pouvez lire ma maîtrise, disponible en téléchargement sur ce site.

Bonne lecture.
En construction !
Haut de pageRapporter un problème sur la page en coursImprimer la page en coursNous écrire